Le point sur les allergies : Société canadienne de pédiatrie : Exposer les bébés aux allergènes à un très jeune âge

bebeLa Société canadienne de pédiatrie (SCP) a publié un nouveau guide qui encourage les parents à donner à leurs nourrissons « à haut risque » des aliments causant des allergies, comme les arachides, les œufs et le lait, dès qu’ils commencent à manger de la nourriture solide. Attendre trop longtemps avant d’introduire ces aliments à un jeune âge peut augmenter le risque de développer des allergies plus tard. Selon la SCP, le nourrisson « à haut risque » correspond à la définition suivante : « nourrisson ayant une histoire personnelle d’atopie, y compris l’eczéma, ou dont un parent au premier degré est atteint d’atopie (p. ex., eczéma, allergie alimentaire, rhinite allergique ou asthme). »

En 2013, la SCP a énoncé ce qui suit : « l’effet protecteur d’une introduction précoce à des aliments potentiellement allergènes (pour les nourrissons âgés de quatre à six mois) n’a pas encore été établi. » Avant cela, une recommandation vieille de près de deux décennies préconisait d’éviter d’exposer l’enfant aux allergènes avant l’âge de trois ans.

Comme indiqué dans le The Globe & Mail, Mme Gerdts, directrice générale du groupe à but non lucratif Food Allergy Canada, a affirmé qu’elle est emballée de voir que la SCP sensibilise les personnes aux manières de prévenir les allergies alimentaires. « Mes jumeaux auraient fait partie de cette catégorie de nourrissons à risque de moyen à élevé,  car ils ont fait de l’eczéma et présentent des antécédents familiaux d’allergie alimentaire », a-t-elle mentionné. « Nous aurions été le public parfait pour ces nouvelles lignes directrices. »