Cdn-branch-of-the-APC-Fr

Le Bureau canadien de l’arachide publie des communiqués de presse portant sur l’industrie des arachides incluant les préoccupations des fermiers et des fabricants, la sécurité alimentaire, les recherches en matière de nutrition ainsi que les recettes.

D’après une nouvelle étude, les régimes faibles en glucides qui misent sur les sources de protéines et les graisses animales sont associés à un plus haut taux de mortalité ; les régimes qui privilégient les protéines d’origine végétale et un apport en gras provenant de sources telles que les légumes, les noix, le beurre d’arachide et les pains de grains entiers sont associés à un taux de mortalité plus faible.

L’ajout d’arachides à votre liste de provisions est une bonne façon de prendre soin de votre cœur. Selon une nouvelle étude publiée par le Journal of the American College of Cardiology, manger des noix régulièrement peut aider à prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Que ce soit lors d’une promenade sur l’un des magnifiques sentiers du Canada, ou au moment de finaliser un rapport au bureau, ou à tout autre endroit, le mélange de fruits et de noix est la collation sucrée-salée qui peut calmer votre faim en tout temps, surtout si celui-ci contient des arachides.

Près de 12 millions de Canadiens ont réduit leur consommation de viande, selon un sondage d’Environics Research réalisé en 2015. Éviter la viande une fois par semaine peut faire des merveilles pour votre santé, par exemple réduire vos risques de souffrir de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité. En outre, ne pas consommer de viande une fois par semaine peut également réduire notre empreinte de carbone.

On dit depuis longtemps que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, mais il est temps que le repas du midi soit reconnu. Des restes réchauffés au four à micro-ondes aux repas avalés en vitesse au bureau, le repas du midi des Canadiens a certainement des défauts. 

Dans la catégorie des tartinades, les ventes du beurre d’arachide sont à la hausse : les consommateurs en achètent pour son aspect pratique, sa polyvalence et son goût. Mais quelle est sa valeur nutritionnelle?

Les appellations « certification biologique », « sans gluten » et « à faible teneur en sucre » ne sont pas que des termes à la mode, ce sont des caractéristiques que les mères de la génération du millénaire recherchent de plus en plus lorsqu’elles font leur épicerie, que ce soit pour elles ou pour leurs enfants.

Si vous cherchiez une autre raison de prendre une collation, une nouvelle étude révèle un lien entre la consommation de noix ou d’arachides et un taux réduit de mortalité. L’étude, publiée dans l’International Journal of Epidemiology, confirme – et s’appuie sur – les résultats d’études américaines et asiatiques menées antérieurement sur les liens entre la consommation de noix ou d’arachides et les décès d’origine cardiovasculaire.

En février, il a été question du numéro spécial du  bulletin Sous l’écale portant sur l’étude marquante Learning Early About Peanut Allergy (LEAP), qui a fait les grands titres à l’échelle mondiale. Au nom du National Peanut Board, une diététiste professionnelle a récemment interviewé l’auteur de l’étude, le Dr Gideon Lack, pour discuter d’autres résultats de cette étude de même que des conséquences et des réflexions futures.

Selon une récente étude de marché menée auprès des consommateurs, les Canadiens sont de plus en plus friands des arachides et du beurre d’arachide. Pour tout dire, ils en sont fous : le Canada est d’ailleurs le principal pays importateur d’arachides de qualité en provenance des États-Unis.

Aujourd’hui, beaucoup de gens ne jurent que par les médias sociaux pour communiquer. Cet outil est d’ailleurs là pour rester : selon une récente étude, 70 % des Canadiens utilisent les médias sociaux et 59 % utilisent les différentes plateformes de réseautage social plus d’une fois par jour. 

Comme le révèle une étude (en anglais seulement) publiée le 23 février 2015, le fait d’introduire des aliments contenant des protéines d’arachides tôt dans la vie – comme des collations ou du beurre d’arachide – pourrait aider à prévenir l’allergie aux arachides. Cette étude déterminante a été menée par Gideon Lack, chercheur principal et professeur spécialisé dans les allergies pédiatriques, et figure dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine.

Voici une très bonne nouvelle à partager avec votre entourage : Selon les conclusions d’une étude épidémiologique prospective importante et à grande échelle publiée dans le numéro de septembre 2013 de Breast Cancer Research and Treatment, les jeunes Américaines qui consomment du beurre d’arachide, des arachides et d’autres noix pourraient réduire leurs risques de développer une affection bénigne des seins dans la vingtaine. Qui plus est, les risques d’être atteintes d’un cancer du sein plus tard dans leur vie seraient également considérablement réduits,

De nouveaux éléments démontrent que l’immunothérapie orale constitue une voie très prometteuse pour traiter les allergies alimentaires et supprimer l’allergie aux arachides, en particulier chez l’enfant. Une équipe de chercheurs de l’Hôpital Addenbrooke à Cambridge, au Royaume-Uni, a récemment publié dans le journal The Lancet un article sur l’essai STOP II portant sur l’immunothérapie orale à l’arachide à laquelle ont participé 99 enfants de 7 à 16 ans souffrant à divers degrés d’intensité d’une allergie aux arachides confirmée par des tests cliniques.

Peu importe si vous préférez les arachides nature, rôties, salées ou assaisonnées de chili. De nouvelles recherches révèlent que les arachides sont bénéfiques pour la santé, qu’elles soient aromatisées ou assaisonnées. Des chercheurs dirigés par le Dr Richard Mattes à l'Université Purdue ont publié un rapport ce mois-ci précisant que le fait d’assaisonner ou d’aromatiser les arachides dans une collation n'annulait pas leurs avantages nutritionnels.

La Société canadienne de pédiatrie (SCP) a récemment publié une nouvelle déclaration sur les expositions alimentaires et la prévention des allergies chez les nourrissons à haut risque.¹ Les nourrissons qui sont particulièrement à risque de développer des allergies sont définis comme ayant habituellement un parent au premier degré (au moins un des parents ou un frère ou une sœur) ayant une allergie (p. ex., allergie alimentaire, dermite atopique ou asthme).

 Les Canadiens ont commencé à manger du beurre d’arachides en 1884, quand le Montréalais Marcellus Gilmore Edson, voulant confectionner des friandises à l’arachide, a été le premier à mettre au point la version moderne du beurre d’arachides. Depuis, les arachides et le beurre d’arachides sont indissociables du régime alimentaire canadien.

Un bon apport en protéines est bénéfique pour l’organisme. L’intégration de protéines dans votre alimentation quotidienne aide à tromper la faim, à bâtir votre système immunitaire et à renforcer votre santé cardiaque, pour ne nommer que quelques-uns des avantages. Une alimentation équilibrée améliore votre santé, et il est absolument essentiel d’y intégrer des protéines.

Pour aider les diététistes à prêter main-forte aux parents, le Bureau canadien de l’arachide a développé quelques conLes diététistes se font souvent demander par les parents des moyens pour inciter leurs enfants à bien manger. Les parents connaissent généralement l’importance d’une saine alimentation, mais éprouvent de la difficulté à l’intégrer à leur quotidien.seils santé faciles à suivre.

Selon le Réseau canadien en obésité, un adulte canadien sur quatre et un enfant canadien sur dix sont cliniquement obèses. Autrement dit, six millions de Canadiens sont actuellement obèses. En plus d’être l’une des principales causes du diabète de type 2, d’hypertension artérielle, de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, d’arthrite et de cancer, l’obésité peut avoir d’importantes répercussions sur la vie quotidienne avec la famille, les collègues de travail et les professionnels de la santé.

On prétend depuis longtemps que les Canadiens entretiennent une histoire d’amour avec les arachides et le beurre d’arachides, et l’année 2012 ne fera pas exception. Selon les recherches menées récemment par Léger Marketing, la consommation d’arachides au Canada demeure élevée, un excellent indicateur de la popularité des produits à base d’arachides dans les foyers canadiens. En fait, non seulement les recherches indiquent des taux de consommation élevés, mais elles parlent aussi de tradition et d’un sentiment de réconfort lié aux produits à base d’arachides.

Une légère exposition aux arachides peut-elle atténuer les réactions graves chez les personnes souffrant d'allergies? Bien que cette question ait fait couler beaucoup d'encre, elle pourrait bientôt être clarifiée grâce aux travaux menés par des médecins canadiens et américains. Le résultat visé? Amener le système immunitaire d’un enfant atteint d’allergies à développer un niveau de tolérance plus élevé aux arachides.

Dans le numéro de mai 2012 du bulletin Sous l’écale, vous avez obtenu des informations sur la façon de manger sainement tout au long de l’année. Ce qu’il fallait surtout retenir de cet article, c’est que les noix peuvent jouer un rôle important dans vos efforts pour vous maintenir en santé. À présent, poussons la recherche un peu plus loin pour découvrir tous les bienfaits nutritionnels des arachides.

Le fait que deux histoires concernant des arachides soient intéressantes, à la fois d’un point de vue culinaire et neurologique, est peu fréquent. Mais les conséquences pratiques de deux récentes études américaines en sont la preuve, et voici comment : afin de relever le goût de vos salades (et d’absorber plus de vitamines présentes dans la salade de légumes¹) et de procurer des bienfaits à votre cerveau (préserver la santé cognitive des adultes plus âgés²), utilisez davantage d'huiles monoinsaturées. La bonne nouvelle est que l’huile d'arachide dans les salades et la consommation quotidienne d'arachides font exactement ce travail.

Les vitamines et les minéraux sont essentiels pour la santé, mais les différencier, ainsi que leurs bienfaits peut s’avérer compliqué. Les statistiques démontrent que le magnésium est un oligo-élément nécessaire à la santé cardiovasculaire, qui aide tout particulièrement à prévenir les risques d’accident vasculaire cérébral. Si vous vous préoccupez de la santé de votre cœur, vous devriez envisager de consommer plus d’arachides et de beurre d’arachide afin de combler vos besoins quotidiens en protéines et en magnésium.

À l’approche du temps des Fêtes, il est grand temps pour les parents d’encourager leurs enfants, et eux-mêmes, à adopter de bonnes habitudes alimentaires. Les Fêtes sont souvent synonymes de décadence alimentaire; il est donc important que les parents donnent l’exemple d’une saine alimentation pour encourager toute la famille à prendre de bonnes habitudes.

Les arachides et le beurre d’arachide offrent ce qu’il y a de meilleur en vitamines et minéraux essentiels. Et comme les arachides contiennent essentiellement les « bonnes » matières grasses (monoinsaturées et polyinsaturées), elles constituent un parfait élément d’une alimentation équilibrée. En fait, 85 pour cent des matières grasses présentes dans les arachides sont celles dont nous avons besoin pour la santé du cœur et le contrôle du cholestérol. Cependant, tous les Canadiens ne sont pas conscients de l’importance de cette distinction.

Les personnes qui ont l’habitude d’acheter leurs repas et leurs collations au travail risquent de se laisser tenter par des aliments moins nutritifs qui peuvent faire un trou dans leur porte-monnaie. Au nom du Bureau canadien de l'arachide, une diététiste professionnelle, Sue Mah, propose quelques conseils et recettes qui aident les employés à bien manger et à économiser quand ils sont au travail.

Le Bureau canadien de l’arachide continue de suivre de près les enquêtes de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et de ConAgra Foods concernant la présence de salmonelle dans le beurre d’arachides vendu sous les marques Peter Pan et Great Value et dont le code de produit commence par 2111. La FDA a confirmé la présence de salmonelle dans l’usine qui a fabriqué ces produits.

Les Canadiens ont tout avantage à continuer d’aimer autant les arachides! Selon la nouvelle version du Guide alimentaire canadien, publié par Santé Canada le 6 février 2007, les arachides et le beurre d’arachides représentent toujours un choix santé dans le groupe alimentaire des viandes et substituts.

Aujourd’hui, la technologie est omniprésente dans nos vies. Dans notre société branchée en permanence, les écrans ont même une place de choix à table à l’heure des repas.

Social FB 45Social IG 45Social T 45Social P 45Social YT 45


Le saviez-vous?

  • Le-saviez-vous-4
    Les arachides sont complètement exemptes de cholestérol et elles contiennent de l’acide oléique, une source de gras non saturé qui favorise un cœur en santé.
  • Le-saviez-vous-2

    Les arachides contiennent plus de protéines que toute autre noix.

  • Le-saviez-vous-3
    Bien que plusieurs personnes considèrent l’arachide comme une noix, elle est en fait une légumineuse provenant d’une plante appelée Arachis hypogaea.
  • Le-saviez-vous-1
    Le beurre d’arachide a été inventé aux environs de 1890 en tant qu’aliment nutritif pour les personnes sous-alimentées.

1x1trans