Canadian Branch of the American Peanut Council

Allergies-aux-arachidesPour la grande majorité de la population, les arachides et le beurre d'arachides constituent une collation parfaitement saine. Certains adultes et certains enfants sont toutefois allergiques aux arachides. Si vous soupçonnez avoir une allergie alimentaire quelconque, veuillez consulter votre médecin ou un allergologue agréé.

Au Canada, les aliments courants associés aux allergies comprennent les œufs, le lait, le soja, les arachides, les noix (incluant les amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix de macadamia, pacanes, noix de pin, pistaches et les noix de type Grenoble), les fruits de mer (poisson, crustacés et mollusques), le sésame, les sulfites, la moutarde et le blé.


Questions fréquentes au sujet de l’exposition des enfants aux protéines d’arachides


Questions fréquentes au sujet des allergies alimentaires

 

Quand devrait-on commencer à exposer les nourrissons et les enfants aux arachides?

En janvier 2019, la Société canadienne de pédiatrie a mis à jour ses recommandations concernant le moment approprié d'introduction des aliments allergènes chez les nourrissons à haut risque. Les conseils de pratique suivants reposent sur les données probantes qui encouragent l’introduction précoce d’aliments allergènes courants chez les nourrissons à haut risque :

  • Les nourrissons considérés comme à haut risque de maladie allergique ont soit une histoire personnelle d’atopie (p. ex. eczéma), soit un parent au premier degré présentant une atopie.
  • Chez les nourrissons à haut risque qui présentent des signes de réceptivité à consommer des aliments solides, envisager d’introduire les arachides vers l’âge de six mois, mais pas avant l’âge de quatre mois.
  • Chez les nourrissons qui ne courent pas de risque d’allergie alimentaire ou dont le risque est faible, il est recommandé d'introduire les aliments complémentaires vers l’âge de six mois.
  • On devrait promouvoir l’allaitement maternel au moins jusqu’à l’âge de deux ans.
  • On devrait introduire les aliments allergènes les uns après les autres pour surveiller la réaction, sans toutefois attendre inutilement entre chaque nouvel aliment.
  • Si un nourrisson semble tolérer les arachides, conseiller aux parents de lui en donner à quelques reprises chaque semaine pour qu’il y demeure tolérant. En cas de réaction indésirable, conseiller aux parents de consulter un fournisseur de soins de première ligne pour savoir quelles mesures prendre.
  • Il est important de surveiller la texture et la dimension des autres aliments pour qu’elles soient adaptées à l’âge de l’enfant afin de prévenir l’étouffement.

Les preuves les plus flagrantes en faveur de l'introduction précoce des arachides ont été obtenues lors du projet de recherche sur les allergies intitulé Learning Early About Peanut (LEAP) au Royaume-Uni. Il s'agit du premier essai comparatif aléatoire ayant démontré que l'exposition précoce aux arachides peut aider à éviter une allergie aux arachides chez les nourrissons à haut risque. Pour cette étude, 640 nourrissons à haut risque âgés de 4 à 11 mois ont été assignés à deux groupes de façon aléatoire, un groupe consommant des protéines d'arachide au moins 3 fois par semaine et l'autre les évitant jusqu'à l'âge de 5 ans. Les résultats montrent une réduction relative du risque d'allergie aux arachides pouvant atteindre 80 % dans le groupe ayant été exposé de manière précoce aux arachides. (Source : Du Toit, G., et al. Randomized Trial of Peanut Consumption in Infants at Risk for Peanut Allergy. N Engl J Med 2015; 372:803-813.)

Haut de la page

 

Comment exposer les jeunes nourrissons aux arachides?
Les allergologues canadiens proposent quelques options pour introduire les arachides chez les jeunes nourrissons. La méthode la plus simple est de mélanger 2 c. à thé (10 ml) de beurre d'arachides crémeux et 2 à 3 c. à thé (10-15 ml) d'eau chaude, puis de laisser refroidir le mélange. Ce mélange peut être utilisé séparément ou ajouté à 2 ou 3 c. à soupe (30-45 ml) de céréales pour bébés, de purée de fruits ou de légumes, ou d'un autre aliment mou comme le tofu ou le yaourt. Ce mélange fournira 2 g de protéine d'arachides par portion. Lorsqu'il est prêt, une petite quantité de ce mélange peut être présentée au nourrisson à la pointe d'une cuillère. Après 10 minutes, si aucun symptôme ne se manifeste, le reste de la préparation contenant des arachides peut être offert aux nourrissons au rythme habituel de leurs repas.

Il n'est pas recommandé de commencer par placer de la nourriture sur la peau, car elle peut provoquer une irritation susceptible d'être prise pour une réaction allergique. Le contact épidermique n'est pas une bonne manière d'établir si un aliment sera toléré lorsqu'il sera consommé. Les arachides entières représentent un risque d'étouffement et on ne devrait pas en offrir aux enfants de moins de quatre ans. (Source)

Haut de la page

 

Quelle quantité d’arachides devrait être consommée par un nourrisson et à quelle fréquence?

Une fois les arachides introduites dans l'alimentation et tolérées, on devrait en consommer régulièrement afin de maintenir une tolérance. La quantité totale consommée par semaine devrait représenter 6 à 7 g de protéines d'arachides réparties entre au moins trois repas, ce qui respecterait les recommandations du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) concernant l'introduction précoce des arachides. On peut en consommer moins à condition que l'exposition aux arachides soit régulière (p. ex. plusieurs fois par semaine). (Source)

Haut de la page

 

Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire?
N’importe quelle réaction inhabituelle du système immunitaire à un aliment ou à un ingrédient d’un produit alimentaire, en principe inoffensif, constitue une allergie alimentaire. On peut constater ce type de réaction quand le système immunitaire réagit anormalement à une ou à plus d’une protéine faisant partie de cet aliment en particulier. Le système immunitaire est alors submergé d’histamines ainsi que d’autres produits chimiques pour combattre ce que l’organisme perçoit comme un envahisseur.

Haut de la page

 

Est-ce que n’importe qui peut développer une allergie alimentaire?
Oui. Personne n’est réellement à l’abri de développer une allergie alimentaire, mais, en général, il s’agit d’un phénomène héréditaire. Quand on trouve, dans une famille, des cas de troubles ou de maladies atopiques (comme l’asthme ou l’eczéma) ou encore la présence d’autres allergies, alimentaires ou non, les enfants courent deux à quatre fois plus de risques de souffrir d’allergies que ceux dont les parents ne souffrent d’aucune allergie.

Haut de la page

 

Jusqu’à quel point est-il facile d’identifier les symptômes d’une allergie alimentaire?
La plupart des personnes allergiques éprouvent des malaises bénins. Les symptômes d’une allergie peuvent inclure de l’urticaire à divers degrés, une enflure de la gorge, des problèmes respiratoires et des vomissements. Par contre, un nombre restreint de personnes allergiques peut subir un choc anaphylactique grave et potentiellement fatal.

Haut de la page

 

Qu’est-ce qu’une anaphylaxie?
L’anaphylaxie est une réaction rare, mais potentiellement fatale, où différentes parties de l’organisme subissent simultanément des réactions allergiques graves. Ces symptômes peuvent inclure, entre autres, l’enflure de la langue et de la gorge, une chute de la tension artérielle, la perte de connaissance et des éruptions cutanées. Les réactions anaphylactiques peuvent varier d’une forme bénigne jusqu’au point de menacer la vie, elles peuvent survenir dans les minutes ou quatre heures suivant l’exposition à l’allergène et elles nécessitent un traitement médical immédiat. Les mesures d’urgence incluent fréquemment une injection d’épinéphrine. Les personnes souffrant d’allergies graves devraient toujours avoir, à portée de la main, l’épinéphrine que leur médecin leur a prescrite, en cas d’une réaction anaphylactique.

Haut de la page

 

Les adultes sont-ils susceptibles de développer de nouvelles allergies alimentaires?
Oui. Bien que la plupart des personnes développent des allergies alimentaires dans leur petite enfance, elles peuvent survenir à tout âge.

Haut de la page

 

Les allergies alimentaires durent-elles toute la vie?
Les enfants réussissent souvent à se débarrasser d’allergies alimentaires. Cependant, les allergies aux arachides, aux noix, au poisson et aux fruits de mer durent habituellement toute la vie.

Haut de la page

 

Si une personne est allergique aux arachides, sera-t-elle également allergique aux autres noix, et inversement?
Les arachides appartiennent à une famille de légumineuses et ne sont donc pas des noix. Toutefois, si les arachides et les noix sont différentes, dans certains cas, il arrive que des personnes allergiques aux noix soient également réactives aux arachides. Consultez votre allergologue avant d’inclure des arachides ou des noix dans votre alimentation habituelle. (Source)

Haut de la page

 

Y a-t-il une explication à la sévérité des crises d’allergie aux arachides?
Les arachides sont un aliment complexe comprenant plus de 30 protéines différentes. Des recherches sont en cours pour établir précisément quelles protéines déclenchent une réaction allergique et pourquoi cette réaction varie en gravité chez les personnes allergiques. L’allergie aux arachides semble être progressive, les réactions devenant en général plus graves avec le temps. Santé Canada a identifié dix allergènes primaires : les œufs, le lait, le soja, les noix, les arachides, les fruits de mer (poisson, crustacés et mollusques), le sésame, les sulfites, la moutarde et le blé.

Haut de la page

 

Le fait de sentir une arachide pourrait-il causer une réaction grave?
Non, sentir simplement l’arôme des arachides n’est pas la même chose que respirer des particules de protéines, ce qui causerait une réaction allergique. Les produits chimiques perçus dans l’odeur des arachides sont des molécules aromatiques appelées pyrazines, et ne peuvent pas causer de réaction allergique.

Haut de la page

 

Les allergies aux arachides sont-elles de plus en plus fréquentes?
Des études révèlent que les allergies alimentaires sont de plus en plus nombreuses. Certaines avancent que le manque d’exposition à des allergènes potentiels durant la petite enfance, comme des agents infectieux et des parasites, a augmenté la sensibilité aux troubles allergiques. Il est difficile de déterminer si le nombre accru d’allergies alimentaires en général et d’allergies aux arachides en particulier est dû aux augmentations réelles de l’incidence ou à la plus grande sensibilisation des consommateurs et des professionnels de la santé aux allergies.

Haut de la page

 

Quelle quantité d’arachides doit être ingérée pour entraîner une réaction allergique?
D’après de récentes données, même de simples traces d’arachides suffisent pour causer une importante réaction chez les quelques personnes gravement allergiques.

Haut de la page

 

De quelle façon une allergie alimentaire est-elle diagnostiquée?
Si une personne réagit toujours de la même façon après l’absorption d’un certain aliment, il peut être relativement facile d’établir un diagnostic d’allergie alimentaire. Cependant, on absorbe la plupart du temps plus d’un aliment à la fois. Il est donc important de consulter un allergologue diplômé afin de s’assurer que les symptômes sont bel et bien provoqués par un aliment et, si oui, par lequel.

On peut diagnostiquer les allergies alimentaires en établissant de façon exhaustive les antécédents médicaux et diététiques, en tenant un journal alimentaire, en s’abstenant de consommer les aliments potentiellement nuisibles, en se soumettant à des examens cutanés et en évaluant avec justesse toutes les difficultés liées à l’alimentation. Il est important de consulter un allergologue diplômé si vous pensez souffrir d’allergies alimentaires. En effet, les allergologues peuvent diagnostiquer l’allergie avec précision et prescrire le médicament approprié pour son traitement.

Haut de la page

 

Peut-on faire quelque chose pour gérer l’allergie aux arachides et prévenir une réaction?
La seule façon absolument certaine de prévenir une réaction est d’éviter tout contact avec l’allergène. Il n’y a aucun traitement de prévention pour l’allergie aux arachides. Cependant, grâce à une gestion adéquate, à une sensibilisation efficace et à une éducation appropriée, la plupart des réactions aux allergènes alimentaires peuvent être évitées. Les personnes atteintes d’allergies alimentaires devraient lire attentivement toutes les étiquettes des aliments et poser des questions sur les plats qui ne sont pas faits maison (comme à l’école ou au restaurant). En garderie ou à l’école, les parents d’un enfant présentant une allergie alimentaire devraient informer les enseignants et le personnel de l’établissement pour qu’ils soient en mesure de reconnaître et de traiter une grave réaction allergique immédiatement, et d’obtenir les soins appropriés. Avec l’avis de leur médecin, les personnes souffrant de graves réactions allergiques devraient toujours avoir les médicaments appropriés sur eux, tels que de l’épinéphrine (adrénaline) en auto-injection. Elles devraient également envisager de porter un bracelet ou un médaillon d’identité pour avertir les autres en cas de problème.

Les personnes allergiques devraient toujours lire attentivement les étiquettes des produits alimentaires; elles devraient également poser toutes les questions qui s’imposent à propos des aliments qu’elles doivent consommer ailleurs qu’à la maison (par exemple, à la cafétéria d’un établissement d’enseignement ou dans un restaurant). Dans le contexte d’une garderie ou d’une école, les parents d’un enfant allergique devraient soigneusement informer les enseignants et tous les membres du personnel afin que chacun puisse reconnaître instantanément les signes d’une réaction allergique et soit en mesure de prodiguer les soins appropriés sans tarder et d’alerter l’équipe de premiers soins.

En accord avec leur médecin, les personnes susceptibles de subir des réactions allergiques graves devraient toujours avoir, à portée de la main, l’antidote qu’on leur a prescrit tel que, par exemple, un auto-injecteur d’adrénaline (épinéphrine). Ces personnes devraient également prévoir de porter un bracelet ou encore un médaillon signalant, aux autres, la nature de leur allergie, afin que ceux-ci puissent les aider en cas d’urgence.

Haut de la page

 

Comment traite-t-on une grave réaction allergique aux arachides?
L’épinéphrine, quand elle est prescrite par un médecin, devrait être administrée immédiatement à la personne présentant une grave réaction alimentaire. Il faut ensuite faire appel à des services médicaux d’urgence pour des soins supplémentaires.

Il est important de noter qu’une injection d’épinéphrine ne guérit pas une réaction allergique, elle ne fait qu’atténuer les symptômes immédiats ce qui laisse suffisamment de temps pour appeler les services médicaux d’urgence.

Haut de la page

 

Quels sont les risques lorsque l’on prend l’avion en compagnie d’une personne allergique aux arachides?
En juin 2016, l’Office des transports du Canada publiait un rapport au sujet de l’Enquête ministérielle : Allergies aux arachides, aux noix et aux graines de sésame dans le contexte du transport aérien commercial. Le rapport conclut : « Il n’y a pratiquement aucune preuve de risque d’anaphylaxie attribuable à l’inhalation ou au contact dermique avec des allergènes d’arachides, de noix ou de graines de sésame à bord d’un avion. » Le rapport formule aussi des recommandations pour une réduction efficace des risques, dont une rangée de sièges faisant office de tampon et où se trouve la personne ayant une allergie. Pour accéder au rapport dans son intégralité, veuillez consulter le site Web de l’Office des transports du Canada.

Haut de la page

 

Faudrait-il éviter de consommer de l’huile d’arachide?
Le processus de raffinage de l’huile supprime les protéines qui déclenchent une réaction allergique. L’huile d’arachide est couramment utilisée dans l’huile végétale comme excipient dans les aliments transformés ou comme émulsifiant/lubrifiant dans les produits cosmétiques. L’huile est très raffinée et ne devrait causer aucun problème chez les personnes allergiques. Cependant, les huiles pressées à froid pour conserver leur saveur ou celles qui ont été utilisées pour faire cuire des arachides contiennent les protéines allergènes et devraient donc être évitées.

Haut de la page

 

Un aliment peut-il devenir moins allergène si on le cuit?
Une allergie alimentaire est une réponse du système immunitaire à une protéine présente dans un aliment. La protéine reste dans l’aliment quand il est chauffé, par conséquent, vous ne pouvez pas rendre un aliment moins allergène en le cuisant.

Haut de la page

 

Peut-on trouver des arachides dans des aliments qui constituent une source inattendue?
Oui. On peut effectivement trouver des arachides dans les aliments suivants :

Sauces à base de sauce chili, sauces épicées, pesto, sauce à base de jus de viande, sauce mole ainsi que dans les vinaigrettes
Aliments sucrés comme les puddings, les biscuits et le chocolat chaud
Pâtés impériaux (egg rolls)
Crêpes de pommes de terre
Aliments pour animaux de compagnie
Pizzas de spécialité
Mets asiatiques et mexicains
Certains produits alimentaires végétariens, plus particulièrement ceux qui sont annoncés comme étant des succédanés de viande
Aliments qui contiennent de l’huile d’arachide extrudée, pressée à froid ou extraite par pression, qui peuvent contenir des protéines d’arachides
Glaçages et marinades

Haut de la page

 

Quelles ressources sont disponibles pour les personnes souffrant d'allergies alimentaires?
Pour en savoir plus au sujet des allergies alimentaires, veuillez accéder aux ressources et aux tutoriels offerts à l’adresse www.connaitrelesallergies.ca. Cette ressource gratuite et supervisée d'un point de vue médical est conçue pour aider les personnes ayant des allergies potentiellement mortelles et pour leurs proches. 

Pour d’autres renseignements au sujet des allergies alimentaires, on peut également accéder aux sites Web ci-dessous :

Allergies Alimentaires Canada
Allergies Québec
Prevent Peanut Allergies (en anglais)
Canadian Allergy Asthma and Immunology Foundation (en anglais)
Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique
Santé Canada

Haut de la page

Social FB 45Social IG 45Social T 45Social P 45Social YT 45


Le saviez-vous?

  • Le-saviez-vous-1
    Le beurre d’arachide a été inventé aux environs de 1890 en tant qu’aliment nutritif pour les personnes sous-alimentées.
  • Le-saviez-vous-4
    Les arachides sont complètement exemptes de cholestérol et elles contiennent de l’acide oléique, une source de gras non saturé qui favorise un cœur en santé.
  • Le-saviez-vous-2

    Les arachides contiennent plus de protéines que toute autre noix.

  • Le-saviez-vous-3
    Bien que plusieurs personnes considèrent l’arachide comme une noix, elle est en fait une légumineuse provenant d’une plante appelée Arachis hypogaea.

1x1trans